La cuisine cambodgienne : une découverte à faire lors d’un voyage Cambodge

voyage au Cambodge

Faire une découverte de la cuisine cambodgienne c’est découvrir une partie du savoir-faire et de la culture khmère. Pour connaître les racines réelles de cet art gastronomique assez particulier, il est nécessaire de faire un petit voyage dans le passé et remonter jusqu’aux origines de la civilisation locale. Cette cuisine est en effet, un savoir préservé jalousement au sein de chaque famille et qui se transmet de parents à leurs enfants. Elle allie la saveur, l’esthétique mais aussi l’originalité du plat. Voici plus d’informations concernant la cuisine cambodgienne qui est absolument à découvrir lors d’un voyage Cambodge.

Les ingrédients les plus utilisés dans la cuisine khmère

Outre la culture khmère qui règne dans la cuisine cambodgienne actuelle, elle retrace aussi quelques influences indiennes, chinoises, thaïlandaises, vietnamiennes mais aussi européennes dont principalement françaises. Toute l’histoire de ce pays est donc présente dans son art gastronomique et cela lui a donné un gout unique et authentique.

Comme dans une grande majorité des pays asiatiques, les Cambodgiens ont comme nourriture principale le riz. Il est donc présent à chaque repas. Ils cuisinent beaucoup également les viandes (viande de bœuf, viande de porc, viande de volailles, etc.) ainsi que les poissons et les fruits de mer. Pour enrichir les plats, ils ajoutent aussi des légumes variés et souvent des fruits.

Pour rehausser le gout, les Cambodgiens aiment utiliser la noix de coco et/ou le lait de coco. Ces éléments peuvent être ajoutés dans des plats sucrés ou salés. Ils utilisent aussi beaucoup de condiments, d’épices et d’herbes aromatiques dont les piments, les poivres (poivre de Kampot en particulier qui est à découvrir lors d’un voyage Cambodge), le gingembre, l’ail, le basilic, les échalotes, les oignons, etc.

Les spécialités culinaires cambodgiennes

Comme dans n’importe quel pays du monde, il y a certains plats qui font leur renommée. Au Cambodge, en voici quelques-uns qui sont authentiques et qui symbolisent l’art gastronomique du pays.

  • l’amok

Il s’agit du plat national de ce pays. Il doit donc faire partie de la liste des mets absolument à gouter lors d’un voyage au Cambodge. Dans cette préparation traditionnelle khmère, il y a du poisson, du lait de coco, du curry et d’autres ingrédients qui sont cuits puis servis dans des feuilles de bananier. Son accompagnement est généralement le riz.

  • Nom bochauc somlo khmer

Ce plat est aussi à base de poisson grillé et de vermicelle de riz. C’est un met traditionnel assaisonné par des arômes typiques du pays dont la citronnelle et le safran. Il est proposé au déjeuner.

  • Samla Num Banh Chok

Le Samla Num Banh Chok est une soupe khmère. Comme ingrédient principal, les locaux utilisent soit du poisson, soit de la viande de bœuf soit du poulet. Ils mettent ensuite du citron kaffir, de la citronnelle et d’autres épices et condiments pour rehausser son gout. Pour avoir un plat bien consistant, ils ajoutent aussi du riz dans la préparation.

D’autres infos à connaitre concernant la cuisine cambodgienne

La découverte de la cuisine cambodgienne inclut aussi la dégustation des plats originaux dont ceux qui sont préparés à base d’insectes. En effet, les Khmers sont friands des bestioles comme les grillons, les criquets, les araignées, les tarentules, les chenilles, les larves, etc. Ils sont préparés de différentes manières et proposés frits, cuits, en sauce ou grillés. Ils peuvent aussi constitués d’ingrédients dans des préparations comme les boulettes de viande avec les fourmis vertes, les biscuits aux cigales, les pates aux vers, etc. Dans la plupart du temps, ces plats à base d’insectes sont disponibles dans les marchés et chez les vendeurs de rue ou vendeurs ambulants. Certains restaurants en proposent également.

Laisser un commentaire